1916 L'ECHO DE BRACIEUX n° 39 et 40 - Octobre



 Les numéros 39 et 40 de l'Echo de Bracieux (pas de numéro 38)

N° 39                                                                                                                           Dimanche 8 octobre 1916

L'Echo de Bracieux
________
Morts pour la France       M. Mrs   Lumier Chéry, de Tour, Mort sur le front et Ledard Raymond de Bracieux, décédé à l'hôpital de St Cloud
________
Blessés                                M. Mrs Marchais Raoul, à la jambe;  Delasalle Raoul, de Mont, au visage; Emile Pilboue, dans les reins,  peu grave; Jules Laveau, au pied.

En traitement à Paris. Roger Legout, bras cassé.
________
Médaille militaire             M. Guerrier Gaston, sergent au 269ème d'infanterie, sous officier énergique et dévoué. A été grièvement blessé en faisant vaillamment son devoir au cours du combat du 2 octobre 1914.
Amputé de la jambe gauche.

Citation à l'ordre du bataillon       Le caporal Letort René Pierre, agent de liaison très courageux. Les 21 et 22 août 1916, sous un bombardement très violent a assuré à maintes reprises la liaison entre le chef de corps et son commandant, en première ligne.
________
Accident mortel 

Le 20 7bre, M. Rodolphe Bouvet de Neuvy, étant en permission, s'est blessé très grièvement avec une grenade rapportée du front, il est mort quelques jours après à l'hôpital de Blois où il avait été conduit.
________
Permissions 

M. Mrs   Jules et Calixte Laveau, Marcel Callault, Paul Legoût, Aimable Chéry, Fizel, Bouton, Roger Legoût, Marcel Desaintloup, Ed. Garnier, Marcel Houaslé, H. Maulny, de Bauzy, Arthur Dartière, Fernand Guion Lorjou, Berlu, Jamet, Emile Boissonet, Durand, Samuel Gâteclou, Marais, Poulain, Beaucherie, Armand Lonqueu, Epiais, Veyrières, G. Prouteau, Maurice Eiolé, R. Lenay, R. Lenfant, B. Doireau, Pierre de Bournonville, 6 jours; Pouleau, 10 jours; G. Legoût, 1 mois; E. Lemerle, 15 jours; H. Perceval, 4 jours.
________

Appelés 

M. Mrs   Frédéric Augendre, dans les auxiliaires, à Orléans. Louis Chéry, à Fontainebleau.
_______
Etat civil

Naissances

2 7bre                    Paulette Ernestine Marais, fille de Marais Ernest et de Brinlefer Marguerite, à Bracieux
29 7bre                  Andrée Gabrielle Lami, fille de Lami Henri, épicier au Planteur du Caïffa et de Simonny Willy Pauline, à Bracieux

Publication de mariage

M. Caget Joseph Anatole de Bracieux Mme Escourolle Irène Aline à St Dyé
________
Mariage

9 7bre      M. Lenay Hubert François et Mlle Guenon Jeanne Silvine
________
Décès
24 Août M. Darmé Henri Léon 82 ans
12; 7bre  M. Boy Charles, 88 ans
_______




 


N° 40                                                                                                                           Dimanche 22 octobre 1916

L'Echo de Bracieux

________

Souscrire à l'emprunt, c'est abréger la guerre et favoriser le commerce du pays.

               Participer à l'emprunt est le meilleur moyen, tout en effectuant un placement sûr et avantageux, de collaborer au développement économique de la France.
               Notre emprunt d'aujourd'hui, n'est pas seulement un emprunt de victoire, il devient, en quelque sorte, un grand emprunt industriel, qui nous permettra de préparer toutes les entreprises fécondes pour la paix de demain.
               Souscrire est nécessaire pour rendre le pays de plus en plus indépendant de la production étrangère et maintenir à l'intérieur de ses frontières l'or que le public verse si patriotiquement aux guichets de la banque de France.
               Plus nombreuses seront les souscriptions, plus fort sera le pays pour participer à la lutte industrielle et commerciale qui s'engagera dès la signature de la paix.
               L'emprunt actuel servira ainsi doublement à la Défense nationale. Il permettra à la France victorieuse de tirer parti de ses merveilleuses richesses naturelles dont l'exploitation intéresse à un si haut degré la prospérité générale.

(Le Matin)
________
Accident – Vendredi dernier, en voulant retenir son cheval effrayé par la sirène du tramway, M. Beccavin tomba et se fractura la cuisse.
________
Morts au champ d'honneur 

M. Mrs   André Rayé, de Bracieux et Maxime Touchaint, de Courmemin
________
Blessés
M. Mrs   Gallinand, à la main, en traitement à Beauvais et Garnier Navarre, à la cuisse
________
Prisonnier rapatrié 

En qualité de brancardier, M. R. Ribriou est rentré en France le 5 octobre. Il a rejoint son dépôt à Sens après 12 jours de permission.
________
Citation à l'ordre du régiment de M. Marais Ernest, maître-pointeur,

               Depuis le début de la campagne, n'a cessé de se signaler par son dévouement , son courage et son sang froid, en particulier dans les journées d'août et 7bre 1916, pendant lesquelles il a, sous les plus violents bombardements, continué à pointer aussi froidement qu'a la manœuvre.
_______
Permissions

M. Mrs. E. Pilboue, 7 jours; Roger Pilboue, 48 heures; Jules Beauchet, 14 jours; Pouleau, 14 jours; James Chanteloup, 12 jours; René Baron, 7 jours; Charles Ledard, 7 jours; Pasdeloup, Girault, 7 jours; Guignard, 7 jours; Chabrol, 7 jours; Henri Léguyard, 7 jours.
________
Etat civil

Naissances
20 8bre   Brinon Suzanne, fille de Brinon François, employé de tramway et Allais Reine, domiciliés à Bracieux
Décès
________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire