1865 UN ACCIDENT GRAVE




Un accident grave a produit la semaine dernière une vive émotions dans les environs de Bracieux. En revenant chez elle vers neuf heures du soir, la femme Chery, fermière à la Lande, heurta du pied le cadavre d’un individu couché en travers du chemin qu’elle suivait. Ce cadavre était celui de son mari.
On crut d’abord à un crime, mais il résulte des constatations que la mort du sieur Chéry est tout-à-fait accidentelle. Il était allé au-devant de sa femme. Il l’attendait dans un carrefour, son fusil posé devant lui. Par une circonstance inexpliquée, l’arme partit et la charge atteignit Chéry sous le menton. La mort a dû être instantanée.

 Journal du Loiret 19/1/1865

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire